Découvrir, Visiter / Façade maritime / Le domaine portuaire

Le domaine portuaire

Le port de pêche

Le port de pêche - Le domaine portuaire - Office de Tourisme Le Tréport

 

Contrairement à ce qui pourrait passer pour une évidence, Le Tréport ne veut pas dire « Trois Ports ». En effet, le Tréport est un nom d’origine gallo-romain : il vient du Celte «traez» (rivage qui se découvre quand la mer se retire), et du latin «portus». L’Ulterior Portus (port maritime avancé) était le nom donné par les Romains au Tréport, par différence avec Auga, port fluvial pour (Eu).

Jusqu'au XIXè siècle, la pêche constituait l'essentiel de l'activité portuaire tréportaise. Le canal maritime d'Eu à la mer, permettait aux bateaux de commerce de charger ou de stocker à partir des Docks Normands Picards. Inauguré en 1991, le port de pêche comprend différents équipements, notamment l'exceptionnelle écluse à sas.

Environ 60 bateaux immatriculés à Dieppe ou à Boulogne ramènent environ 6000 tonnes de poissons par an, essentiellement de la seiche, de la sole, du turbot, des crevettes, et bien sûr les célèbres coquilles Saint-Jacques et le hareng au mois de novembre. Plusieurs techniques de pêche sont utilisées : le chalut, le trémail, la drague et les casiers.

Le port de commerce

Le port de commerce - Le domaine portuaire - Office de Tourisme Le Tréport

 

Le port de commerce est un bassin à flot pouvant accueillir des navires allant jusqu'à 123 mètres de long et jusqu'à 17.70 mètres de large, avec un tirant d'eau maximum de 7 mètres, dont l'accès est régi par une écluse équipée d'une porte à marée à 2 vantaux. L'espace d'entrée ou de sortie du bassin est de plus ou moins 1 H 30 pendant la marée haute.

92 bateaux en provenance ou à destination de pays européens ou du Maroc, de la Turquie, de la Russie ou du Sénégal ont transité par le port en 2015. Plus de 305 000 tonnes de marchandises ont été chargées ou déchargées, principalement des engrais, du « granusil », du sel brut ou raffiné, des graves de mer.

Le bassin de plaisance

Le bassin de plaisance - Le domaine portuaire - Office de Tourisme Le Tréport

 

120 anneaux, dont 5 réservés aux bateaux en escale, permettent des sorties agrémentées du passage au sas. Des pontons équipés en électricité, eau disposant de sanitaires et de douches sont également disponibles. A cela s'ajoute une centaine de mouillages dans l'avant-port et des places de stockage en port à sec.

 

L'écluse à sas

L'écluse à sas - Le domaine portuaire - Office de Tourisme Le Tréport

 

Pilotée par un automate depuis 1998, cette écluse permet aux bateaux de pêche (75% du trafic) et de plaisance de sortir 4 H avant et rentrer 4 H après la pleine mer. À côté de cette dernière, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir, de mai à septembre, les quelque 1500 truites de mer et la centaine de saumons, qui remontent la Bresle pour frayer, grâce à la passe à poissons.